Activités du Chapitre‎ > ‎Archives‎ > ‎

In memoriam

Hommage à Ann-Marie LEANDERSSON et à Thérèse BLUM
 

Arrangement des amies ikebanistes de Lausanne

Chers amis de l’Ikebana,

Au papillon je propose 

D'être mon compagnon

De voyage

   Shiki Masaoka (1867-1902)

 

De la chrysalide, limitée dans le temps et l’espace, qu’est la vie de l’Homme, s’élèvera un jour un papillon qui entreprendra son parcours dans le monde de l’éternité.


Pasteur Per Harling

(extrait de l’oraison funèbre pour Ann-Marie Leandersson)
 

Deux civilisations, deux époques, une même métaphore pour évoquer le départ et l’inconnu sous une image poétique et apaisante. Et pourtant … C’est avec une profonde émotion que je m’apprête à écrire cette News car il faut annoncer le départ de deux membres éminents de notre Chapitre qui laisseront un grand vide.  

 

C’est le 17 juin 2010 que Ann-Marie Leandersson nous a quittés après une brève maladie supportée avec un grand courage.

Membre du Chapitre depuis 1982, présidente de 1983 à 1987, assumant différentes fonctions au comité pendant de nombreuses années, Ann-Marie s’est investie inlassablement et passionnément pour l’ikebana et le Chapitre de Genève. En 1989, elle a organisé et présidé la « Third European Regional Conference » qui s’est déroulée du 4 au 8 juin à Montreux. Ce fut un immense succès.

Professeur d’ikebana de l’école Sogetsu, Ann-Marie a su transmettre l’amour des fleurs et des formes à ses élèves. Sa culture et sa grande sensibilité étaient appréciées de tous.

Nous perdons non seulement une amie très chère mais une personnalité exceptionnelle à qui le Chapitre de Genève doit en grande partie son rayonnement.

Aimée et respectée de tous pour son expérience, ses conseils judicieux et ses grandes qualités humaines, Anne-Marie laissera un vide qui ne saura être comblé.

 

Encore sous le choc du décès de notre trésorière, nous apprenions avec infiniment de tristesse que notre chère membre d’honneur, Thérèse Blum, venait de nous quitter le 3 juillet. Nous savions qu’elle luttait admirablement contre la maladie depuis de nombreux mois et nous admirions son courage et sa sérénité qui ne laissaient rien apparaître de ses souffrances.

Thérèse avait rejoint le Chapitre en 1969, année de sa fondation. Présidente de 1974-1975, elle a contribué au développement de notre association qu’elle a soutenu de manière constante et discrète pendant plus de quarante ans. 

En dehors des expositions organisées par le Chapitre et son école – Sogetsu - nous avons pu admirer ses talents pendant de longues années à la Fondation Baur à Genève où elle créait des arrangements pour les différentes salles du musée, à tour de rôle avec quelques ikébanistes confirmées. Ses créations étaient empreintes de sensibilité, d’harmonie de couleurs, d’unité parfaite entre le vase et les fleurs et reflétaient sa grande culture et ses connaissances du monde japonais.

Thérèse et Ann-Marie étaient amies ; elles avaient voyagé ensemble au Japon et partageaient le goût pour la beauté de la nature et les arts. Il me plaît à imaginer que ces deux amies exploreront dorénavant ensemble des beautés qu’il ne nous est pas encore donné d’admirer.

Pour terminer, permettez-moi de citer un extrait du recueil d’Atle Gustaf Burman, « Un soupçon d’éternité » envoyé de la Suède comme dernier adieu à Ann-Marie :

….  

  C’est ainsi, je crois, dans le monde des fleurs,

Qu’on a le même but vertigineux pour son passage,

Car, malgré les différences de couleurs, de forme ou d’espèce,

Que le temps de floraison soit long ou court,

Les fleurs ont un rêve, bien qu’on le dise rarement,

C’est le rêve de la lumière, de la Source elle-même.

 

Je crois que quelque part bien au-delà de toutes frontières,

Et si près parfois que ses délices se font sentir

Il existe un jardin du paradis que personne n’a vu,

Où le Créateur lui-même et ses fleurs ne font qu’un.  …


 

Ursula CLAREN MÜLLER

 
 

Arrangement Florence CONNE-FAYET